Titulaire d’un DUT Techniques de Commercialisation, j’ai récemment intégré l’ISEG Marketing et Communication de Lyon en 3ème année. Mon parcours de formation a été en partie inspiré par le cyclisme. Ce sport a fait ce que je suis et a permis de définir mon projet professionnel.

Je suis quelqu’un de curieux dans la vie de tous les jours, et ce depuis le plus jeune âge. J’aime découvrir de nouvelles choses et porte un intérêt particulier aux personnes qui m’entourent au quotidien. Elles me permettent d’en apprendre plus sur moi et m'inculquent les valeurs que je porte aujourd’hui.

Mon père m’a fait découvrir sa passion, le cyclisme. Dès l’âge de 12 ans j’ai réalisé ma première course. Le vélo était un loisir par lequel je pouvais m’épanouir. Au-delà d’une passion, mon père m’a transmis le goût du challenge, de la compétition et du perfectionnement.

J’ai rapidement eu l’esprit compétitif et voulu donner le meilleur de moi chaque weekend. Cet engouement m’a permis de me dépasser et de repousser mes limites pour atteindre mes objectifs. Cela reflète la vie de tous les jours, on se fixe un but et il nous faut redoubler d’efforts et de travail pour l’atteindre. C’est pourquoi, mes entraînements sont devenus plus rigoureux et intensifs. Étant bien accompagné par mon entourage, j’ai progressé et eu la chance d’évoluer au niveau national (cliquez ici pour en en savoir plus). S’il y eu de bons moments, ce sont mes échecs et déceptions qui ont forgé ma détermination. J’étais déterminé à donner plus de ma personne et de mon énergie pour arriver à mes fins, sans pour autant perdre le plaisir de cette passion.

Le cyclisme, bien qu’un sport individuel, m’a permis d’évoluer au sein d’une équipe et de fédérer un esprit collectif. Représentant le plus petit comité de France (Le Limousin), j’ai appris qu’un collectif soudé comme le nôtre pouvait rivaliser avec les comités plus important. J’apprécie depuis le travail en équipe car chaque individu est doté de différentes compétences et qualités. Un projet collectif avec un but commun fait ressortir les qualités de chacun et permet à tous de se dépasser et de rendre l'équipe meilleure.

Mon projet professionnel

Le cyclisme a aussi contribué à définir mon projet professionnel. Je voulais concevoir les cadres de vélo et donc intégrer le bureau d’études d’entreprises françaises qui me font rêver telles que Lapierre, Times, Btwin et d’autres. Je me suis alors dirigé vers un Bac STIDD (Sciences Technologiques de l’Industrie et du Développement Durable). Possédant un fort attrait pour l’innovation technologique et l’envie de m’orienter vers une formation technologique polyvalente, c’est tout naturellement que je m’y suis dirigé. Après avoir obtenu mon baccalauréat avec la mention bien, j’ai poursuivi avec un DUT Génie Mécanique et Productique (GMP). J’ai ainsi pu développer et approfondir mes connaissances tant au niveau de la mécanique que de la conception assistée sur ordinateur.

Cependant, j’ai pris conscience en milieu d’année de mon envie de développer un produit mais surtout d’être en contact avec le consommateur et répondre à ses besoins par le produit. J’ai réalisé que même la meilleure innovation ne peut se vendre si elle est méconnue ou ne répond à aucun besoin. C'est ce qui explique mon orientation vers le DUT Techniques de Commercialisation (TC). Lors de l'entretien avec le directeur du département de TC, j'ai dû faire valoir mon projet et ma détermination afin d’expliquer mon changement d'orientation.

Grâce à ce diplôme, j’ai pu m’enrichir et acquérir de nouvelles compétences à travers divers stages, projets et enseignements dans des domaines que je n'avais jusque là pas abordés.

En août 2016, l’émission Capital fait un reportage sur Décathlon : "les secrets d'une réussite française”.

A travers cette enquête, j’ai découvert le métier de Chef de produit marketing. Ce métier passionnant permet de s’intéresser à l’ensemble de la chaîne de valeur d’un produit, de sa création jusqu’à sa mise sur le marché. De plus, l’aspect multidisciplinaire du cycle de vie du produit m’attire. Cela permet de varier le quotidien du chef de produit suivant la phase dans laquelle il se trouve. Aussi, le fait d’interagir en collaboration avec différents services est très enrichissant car il faut être capable de s'adapter en fonction des interlocuteurs auxquels on s'adresse. Il faut également être apte à faire le lien entre ces personnes. Pour l’ensemble de ces raisons, j’aspire à devenir chef de produit marketing.

C’est donc pour atteindre cet objectif que j’ai décidé de rejoindre l’ISEG Marketing Communication School avec comme modèle Florent Lautier, ancien étudiant de l’ISEG. A la sortie de l’école, il est devenu chef de produit marketing chez Go Sport. Je me suis dit que s’il avait réussi, je le pouvais également. Je n’ai alors pas hésité à lui demander conseil sur l’école et son parcours. Suite à notre échange, il m’a indiqué de multiplier les expériences et de construire le professionnel de demain en étant pertinent, curieux et perspicace.

Afin de préparer mon avenir professionnel et suivre ses conseils, j’ai décidé de développer mon réseau Linkedin et de suivre toutes les entreprises avec lesquelles j’ai envie de travailler. J’ai également complété mon profil afin qu’il soit le plus attrayant possible.

Aussi, j’ai l’envie de développer ce blog qui traite de sujets divers qui m'intéresse ou m'interpelle. Depuis sa création, je m’intéresse au référencement et plus particulièrement au référencement naturel appelé également SEO (Search Engine Optimisation).

C’est l’ensemble des techniques permettant de faire apparaître un site web dans les meilleures positions sur les moteurs de recherche.
C’est un excellent moyen de faire connaître mon blog au plus grand nombre et ainsi créer du trafic vers ce dernier.

Ainsi, j’ai saisi l’opportunité de réaliser un stage alterné chez Plebicom en intégrant le pôle SEO. Cette expérience m'a permise de comprendre et d'acquérir les méthodes de référencement mais aussi de perfectionner mes qualités rédactionnelles.

En parallèle de mes études, j’ai comme projet de créer mon auto entreprise en tant que freelance afin d’accompagner des entreprises dans le référencement de leurs site web.